10photosde800=?

Posted in amoureux, bleu, dimanche, matin, mer, mouettes, photos, vagues, vent, wissant with tags on mars 6, 2011 by walter carloni

 Wissant

La mer. Des traces. Des mouettes-évidemment-.

ET des gens qui se balladent  – je ne sais jamais  si ballade à la mer prend autant de « l » que balade à la mer ou inversément- (j’avais qu’à dire « des gens qui se promènent »-faut toujours que je complique…)

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Autoportraits

Posted in autoportraits, photos, Uncategorized with tags on février 25, 2011 by walter carloni

Ce que je fus, suis, serai …ordre ou désordre au choix

                         

Ils auront vraiment tout fait pour qu’on croie en Dieu…

Posted in cathédrale, lille, photos with tags on février 19, 2011 by walter carloni

 

Lille, un samedi entre crachin, pluie et soleil frisquet. Une cathédrale. Notre Dame de la  Treille. Et une visite sur Gouguel. Me suis pas foulé cette semaine pour trouver des commentaires… Qui a dit « tant mieux »????

Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille

Rêve fou, la cathédrale de Lille est née dans l’esprit de riches Lillois du XIXème siècle. Ceux-ci souhaitaient à cette époque, bâtir la plus belle, la plus somptueuse et la plus parfaite église dans le style gothique du XIIIème siècle, afin d’y abriter une sainte image mariale, l’antique statue de Notre-Dame de la Treille, bienveillante patronne de la ville depuis ses origines. La première pierre est bénie le 1er juillet 1854. La dernière est scellée en 1999.
Chantier de longue haleine, la “Treille” comme on l’appelle, se place de ce point de vue dans la lignée de ses aînées. La construction, largement portée par l’éminente figure du cardinal Liénart, connaît des vicissitudes nécessitant des compromis et des renoncements.
Dernière cathédrale du XXème siècle, fruit de techniques traditionnelles et de technologies d’avant garde, elle abrite une communauté vivante et priante. Eglise mère, la cathédrale Notre dame de la Treille accueille les grands moments de la vie du diocèse et la prière du passant. Ce surnom de « treille » lui vient certainement de Treola, domaine viticole à proximité de ce qui n’est pas encore Lille. C’est entre 1238 et 1254 que la statue est installée dans la collégiale Saint-Pierre où elle siège jusqu’à la Révolution aux côtés du corps de Saint Eubert, second patron de Lille. C’est précisément en 1254 que se produisent les premiers miracles qui valent à la statue une ferveur qui croît au fil des siècles.
http://www.cathedralelille.com
    
 
                                             

 

Et Lui, le Crucifié,  l’esprit des riches de ce monde, il en pense quoi???

14 février

Posted in amoureux, café, dimanche, matin, photos with tags on février 14, 2011 by walter carloni

 En ce jour réputé

 Très fort, je l’ai serré.

 Le participe passé est au masculin, je sais.

Et vous vous étonnez peut-être que mes mots câlins s’adressent à une personne du même sexe que le mien.

Il faut donc que je vous montre celui que j’ai serré.

Le voici sans aucun cliché…

 

            —————————_________________

 

 

 

 

 

   

 

                                                 serré le café             

 

 

 Elle a apprécié. 

 

Du grand n’importe quoi !!!!

Posted in arbre, dimanche, hiver, noir et blanc, nuit, photos on février 5, 2011 by walter carloni

Certains diront que ceci n’est pas une tête d’épingle.

                      

             

Ceux-là diront que ceci ne peut pas être Benoit XVI pissant au fond de son jardin.

  

  Pour peu ces empêcheurs de délirer en rond  prétendront que ceci est un arbre isolé, pris en légère contre-plongée , au 85mm.    Autant dire que le ciel est la toile de fond.

  

 

 

Du grand n’importe quoi !!!!

 

 

Que diront-ils en voyant cette trace fossilisée d’une patte de lama, découverte sur la grand’place de Sermoilboulon?

 

Et cette montée au ciel des restes de  Mao, Staline et Bernard Henri-Lévy? A moins que ce ne soit Arielle Dombasle-les scientifiques ne se sont pas encore prononcés.

 

 

 

La fille du numéro 9

Posted in amoureux, arbre, éoliennes, contrejour, mannequins, noir et blanc, photos, scènes de rue, scènes de train on janvier 30, 2011 by walter carloni

Vers où conduisent nos chemins? Vers quelles hauteurs nous mènent-ils?

      Vers quels paradis?

Vers quels mystères? 

Sous quels regards voyeurs?

A vrai dire, je m’en tape, j’ai rendez-vous avec la fille du numéro 9

Une froide présence

Posted in amoureux, bleu, photos with tags on janvier 24, 2011 by walter carloni

Une salle vide, sous un soleil légèrement bleuté . Une absence froide .

      

Et puis, un début de présence, un espoir au fond d’un marc de café.

Et enfin un bruit de pas, une présence hésitante.

…une présence détachée… 

  Je n’ai pas osé demander si celui qu’elle attendait était là où elle regardait. Je suis parti sur la pointe des pieds…